Orchid'Azur

Forum Orchid'Azur
 
AccueilRechercherPage FacebookS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Matucana aurantiaca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natacha

avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 68
Localisation : La Garde (Var)
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Matucana aurantiaca   Dim 31 Aoû - 19:19

le voila
lorsque je l 'ai acheté et depuis il refleuri très souvent









la fleur dure 24h  

Conseils de culture :

source :http://www.vivaelcacti.com/matucana.php#en_tete

Introduction au genre
Le nom du genre fut donné d'après celui du lieu des premières découvertes, la petite ville de Matucana, située à environ 80 km à l'ouest de Lima dans les Andes péruviennes. Genre créé par Britton & Rose en 1920. Ils reconnurent la seule espèce M. haynei, anciennement Echinocactus haynei décrit en 1849 par Otto, mais pensèrent que Echinocactus weberbaueri devrait s'y adjoindre, ce qui fut fait plus tard.
La plupart des Matucanas furent découvert entre 1953 et 1964 par Rauh et Ritter. Backeberg les reclassa sous Loxanthocerei et forma le genre Submatucana, avec comme espèce type S. aurantiaca, ces cactus présentent un tube floral couvert de poils, tandis que chez les Submatucanas le tube floral est glabre. Ritter divisa le genre Matucana en 2, les Eomatucanas (Oermatucana) et les Matucanas. Chez Matucana il créa encore 2 sous-genres : Incaia avec comme seule plante l'espèce aureiflora et Matucana. En 1913 Vaupel décrivit 3 autres cactus, classés actuellement dans le genre, mais non reconnu à l'époque par Britton & Rose. Bregman classa 19 espèces.
Il existe plus de 200 Matucanas différents (?) en circulation, dont seulement plus ou moins 40 sont décrits. D'après Hunt il y aurait 23 espèces et variétés, et d'après le groupe de travail Matucana, il y aurait seulement 16 espèces. Actuellement, le groupe de travail Matucana, à tendance à rassembler les genres Matucana, Arequipa, Denmoza, Oreocereus et surtout le genre Oroya.

Le genre se divise en 4 groupes
•Paucicostata : au N-O du Pérou, Rio Maranon, entre 400 et 2.800 m d'altitude, sur un territoire de 400 km de longueur.
•Intertexta : près de Rio Maranon et Rio Crisnejas entre 1.500 et 2.300 m d'altitude.
•Aurantiaca : au N-O du Pérou, entre 2.000 et 3.700 m d'altitude.
•Haynei : du centre au sud du Pérou, entre 2.400 et 4.100 m d'altitude.

Les deux premiers groupes sont reliés, tout comme les deux derniers. M. purpureo-alba serait une forme intermédiaire entre les 2 premiers groupes, le groupe 4 serait le plus âgé et comprendrait outre M. haynei, également M. comocephala, M. aureiflora et l'espèce M. oreodoxa.

Description
Le genre Matucana Britton et Rose, y compris Submatucana Backeberg, est composé de cactus aux corps petits à moyens, globulaires à courtement colonnaires jusqu'à la taille de 60 cm de hauteur. Les tiges sont dressées ou prostrées, simples ou ramifiées à partir de la base. Les aréoles sont très velues au début, devenant très diversement épineuses.

Les superbes fleurs typiques sont grandes, inodores et d'un rouge éclatant à orange, rose violet ou jaunes, zygomorphes à actinomorphes. Elles restent ouvertes également pendant la nuit et s'épanouissent durant 2 à 4 jours. Péricarpelle et réceptacle sont couverts de nombreuses écailles lancéolées. La floraison est apicale, pouvant se produire en plusieurs fois, au cours du printemps, en été et au début de l'automne.
La pollinisation se fait principalement à l'aide des abeilles, mais aussi par les colibris.

La température durant la période hivernale ne pourra pas descendre en dessous de 10°C. Les espèces proviennent des vallées et des plateaux intérieurs des Andes, souvent situés à des altitudes dépassant 2.500 m. Des spécimens de M. haynei ont été découverts à 3.200 m d'altitude et d'autres de M. yanguanucensis l'on été à 4.500 m d'altitude.
Dans ces endroits, il y a des fortes précipitations durant l'été austral, donc de décembre au mois d'avril, ainsi qu'énormément d'air frais.

La région montagneuse forme une séparation entre deux groupes, occasionnant des différences dans la croissance. Ils y vivent parmi les herbes et les fougères, parfois avec des arbustes ligneux.
Ces cactus ne présentent aucune difficulté sous notre climat, ils demandent des arrosages abondants et réguliers durant la période de croissance ainsi qu'un substrat riche en éléments nutritifs. Ceux-ci étant bénéfiques au développement d'une belle et dense couverture épineuse. Ils aiment avoir un maximum de lumière et d'air frais.
La greffe est inutile, il ne pousseront pas plus vite et n'auront pas plus de fleurs.

Culture des Matucanas
Les soins sont différents pour les Matucanas et les Submatucanas ces derniers apparaissant à des altitudes plus basses.
Le grand problème chez les Submatucanas est l'apparition de taches brunes dues aux trop longues expositions à de trop basses températures, l'espèce S. madisoniorum y est très sensible. Les vrais Matucanas, peuvent, lorsqu'ils se trouvent au sec, supporter quelques degrés de gel, mais seront alors fragilisés sous les températures printanières plus élevées.
Le mieux, durant la période hivernale, est de ne pas les laisser descendre sous 10°C. En été on peut les sortir sous un abri contre les pluies, les cactus seront plus beaux.

Les Submatucanas fleurissent alors plus volontiers, à partir de quelques cm de hauteur peut offrir plusieurs fleurs d'environ 7 cm de longueur. La période florale débute en juillet jusqu'au mois de septembre. Les Matucanas fleurissent plus tard, et les boutons floraux dessèchent facilement. Ils apparaissent vers le début septembre, il faut alors arrêter l'arrosage jusqu'à la complète formation des boutons, seulement ensuite se permettre d'arroser.
Multiplication par semis, en avril, sans chauffage du substrat.

Le substrat moyen sera composé d'une moitié de sable et d'une autre de terreau pour cactus avec de fins gravillons assurant un excellent drainage. Ajouter éventuellement un peu de lave concassée.

La région plus à l'ouest profite des formations nuageuses provenant de la zone chaude et humide de la forêt amazonienne, elle subit donc plus de pluies durant l'été. La région côtière à l'est subit l'influence de la mer et d'un certain froid provenant de l'Antarctique, se qui occasionne une période presque sèche durant l'hiver, le brouillard n'atteignant pas les zones élevées sauf en été, ces mêmes zones profitent alors de précipitations plus nombreuses et d'air plus chaud.
La nuit il y fait 0°C et le jour environ 30°C.

Groupe de M. aurantiaca
M. aurantiaca
M. aurantiaca v. densispina - n. n.
M. bagalaensis - n. n.
M. calvescens
M. calvescens v. seminuda - n. n.
M. currundayensis
M. fruticosa
M. grandiflora - n. n.
M. grandiflora v. albispina - n. n.
M. grandiflora v. densispina - n. n.
M. hastifera
M. pallarensis
M. polzii
M. ritteri
M. variicolor - n. n.
M. weberbaueri
M. weberbaueri v. flammea

Groupe de M. haynei
M. aureiflora
M. blancii
M. blancii v. nigriarmata - n. n.
M. breviflora - n. n.
M. brunescens - n. n.
M. calocephala
M. cereoides
M. comacephala
M. crinifera
M. elongata
M. haynei
M. herzogiana
M. hystrix
M. hystrix v. atrispina
M. hytrix v. umadeavoides - n. n.
M. megalantha
M. mirabilis - n. n.
M. multicolor
M. oreodoxa
M. roseoalba
M. setosa
M. supertexta - n. n.
M. variabilis - n. n.
M. variabilis v. fuscata - n. n.
M. winteri
M. yanganucensis
M. yanganucensis v. albispina - n. n.
M. yanganucensis v. fuscispina - n. n.
M. yanganucensis v. longistyla - n. n.
M. yanganucensis v. parviflora - n. n.
M. yanganucensis v. salmonea
M. yanganucensis v. setosa
M. yanganucensis v. suberecta - n. n.

Propagation
La meilleure façon de les multiplier c’est par la méthode du semis, qui donne généralement pleine satisfaction. Un premier repiquage peut s’effectuer dès que les semis ont atteint 6 à 7 mm de hauteur. Les semis devront être réalisés de préférence au printemps, ainsi les plantules profiteront au mieux de la saison propice à la végétation et atteindront une bonne taille à l’automne.
Il est bien sûr possible de semer tout au long de l’année. Le mieux est de disposer d’une mini serre chauffée et d’un éclairage d’appoint. Si possible le conteneur devra être assez profond car l’humidité ne doit pas être trop fluctuante après chaque arrosage, il faudra donc prévoir au moins une épaisseur de 5 cm de terreau.

La vigueur des jeunes des jeunes plants est assurée par le caractère nutritif, le drainage assurant sa sécurité.
Concernant le substrat, on utilisera un terreau composé de 1/3 de pouzzolane ou simplement un terreau pour semis, donc relativement fin ; ou encore composé de 1/2 de pouzzolane pour 1/4 de terreau tamisé avec 1/4 de perlite sans oublier les gravillons dans le fond du conteneur.
Il faut vaporiser régulièrement avec un fongicide et un insecticide, aussi bien les semis que les plantules et ce après l’arrosage.

Les Submatucanas
Sous-genre créé à l'origine par Backeberg. Ce sont des cactus généralement au port oblong. Les côtes sont plus épaisses et plus tuberculées. La couverture épineuse est plus sauvage et le bas des fleurs est toujours recouvert de poils. Les fleurs sont rose rouge à orange ou encore jaune.
Originaire du nord-ouest du Pérou.

Habitat
Ces cactus péruviens poussent parmi différents types de végétation, la plupart des espèces vivent sur et entre des roches et des buissons, mais d'autres poussent sur des collines surtout herbeuses en plein soleil, dans un sol généralement de ph 6,5 avec peu de calcium mais avec du calcaire, du phosphate ainsi qu'avec un pourcentage élevé de fer, magnésium et manganèse. Certaines espèces poussent encore sur un sol humifère, dans de profonds canyons.

Les plupart proviennent des vallées et des plateaux intérieurs des Andes, entre 2.300 et 3.200 m d’altitude, avec des fougères, des arbustes ligneux et diverses herbacées, mais certains croissent jusqu’à 4.500 m, où il y a de fortes précipitations, principalement durant l’été austral qui a lieu de décembre à avril. La température y est également très fraîche.

j'ai celui la
Matucana intertexta var
Synonyme avec Borzicactus intertextus et Submatucana intertexta - Backeberg. Classé par Ritter en 1963. Espèce solitaire, à port globuleux aplati. Il atteint jusqu'à 36 cm de haut et de 7 à 18 cm de diamètre. Présente jusqu'à 25 côtes crénelées hautes jusqu'à 1,5 cm.
Les aiguillons sont assez variables. Les aréoles mesurent jusqu'à 8 mm de longueur, elles portent de 8 à 12 aiguillons radiaux, légèrement rugueux, de 1 à 2 cm de longueur et bruns ; ainsi que 2 aiguillons centraux longs de 3,5 cm, bruns à la pointe sombre à noire.
Très florifère, les fleurs zygomorphes atteignent jusqu'à 10 cm de longueur, jaune d'or à orange, parfois avec une ligne médiane violacée. Le spécimen KK 1216 fleurit jaune orange et le KK 1153 fleurit rouge orange. Le tube floral mesure jusqu'à 5,5 cm de longueur. Les filets des étamines sont carmin pâle vers le haut, bruns vers le bas. Le style est jaune pâle. Fruits sphériques de 1 cm, brun grisâtre à maturité, contenant des graines épaisses de 1,4 mm.
Température hivernale : 10°C. Demande un léger ombrage durant la période estivale. Multiplication par semis.
Originaire du Pérou, à Puente Crisnejas au nord de Cajamarca, à moyenne altitude. (FR 693).
Revenir en haut Aller en bas
Ange2

avatar

Nombre de messages : 2723
Age : 55
Localisation : marseille
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Matucana aurantiaca   Dim 31 Aoû - 20:45

C'est ce qui s'appelle être une fiche technique précise .

Mes respects Natacha ;b;

Pour tout te dire, c'est une belle merveille cette floraison.

_________________
La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny

avatar

Nombre de messages : 2205
Age : 54
Localisation : Barbazan Debat
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Matucana aurantiaca   Dim 31 Aoû - 20:51

Une petite merveille que tu as là

Et que dire de la fiche de culture !!! Elle est complète
Revenir en haut Aller en bas
Natacha

avatar

Nombre de messages : 1366
Age : 68
Localisation : La Garde (Var)
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Matucana aurantiaca   Dim 31 Aoû - 22:11

 Ange j'en avait deux je t'en ai donné un  il n'a pas fleuri cette été ?
Revenir en haut Aller en bas
jeanvier06

avatar

Nombre de messages : 970
Age : 58
Localisation : antibes
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: Matucana aurantiaca   Mar 2 Sep - 21:33

Superbe merci pour la fiche de culture
Revenir en haut Aller en bas
Ange2

avatar

Nombre de messages : 2723
Age : 55
Localisation : marseille
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Matucana aurantiaca   Mer 3 Sep - 12:47

Natacha a écrit:
 Ange j'en avait deux je t'en ai donné un  il n'a pas fleuri cette été ?

Non Natacha hélas , mais peut être plus tard .

_________________
La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matucana aurantiaca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matucana aurantiaca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchid'Azur :: Le monde végétal :: Les Cactées et Succulentes-
Sauter vers: