Orchid'Azur

Forum Orchid'Azur
 
AccueilRechercherPage FacebookS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un petit glossaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny

avatar

Nombre de messages : 2240
Age : 54
Localisation : Barbazan Debat
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Un petit glossaire   Sam 24 Jan - 13:37

Voici une définition des termes les plus couramment rencontrés dans l’univers des orchidées


Acaule
Se dit d'une plante n'ayant pas de tige apparente

Acide
Qualifie un substrat pauvre en éléments alcalins (pH < 7)

Acuminé
Se dit d'un organe dont l'extrémité se termine en pointe fine et allongée.

Adventice :
S’applique généralement aux racines (mais peut aussi se dire de pousses) qui apparaissent ailleurs qu’à leur emplacement habituel.

Alcalin
Qualifie un substrat riche en calcium (pH > 7)

Aisselle :
Angle entre une  ramification ou une feuille et l’axe ou la tige dont elle est issue

Alliance
Le terme Alliance sert à décrire un groupe de plusieurs genres d’orchidées qui possèdent de nombreuses caractéristiques communes et qui peuvent être utilisées pour faire des croisements. Les résultats de ces croisements sont considérés comme étant de nouveaux hybrides. Voici quelques exemples d’alliances:

Alliance Cattleya:
inclut les Cattleyas, les Laelias, les Epidendrums, les Encyclias, les Sophronitis Broughtonias, les Rhyncholaelias, les Brassavolas et tous leurs hybrides intergénériques.
Alliance Vanda: inclut les Phalaenopsis, les Aerides, les Ascocentrums, les Euanthes, les Neofinetias, les Rhychostylis, les Sarcochilus, les Vandas et toutes leurs hybrides intergénériques.
Alliance Dendrobium: inclut 4 genres, dont un seul, les Dendrobiums, est cultivé couramment.
Alliance Oncidium: inclut les Brassias, les Cochliodas, les Cuitlauzinas, les Lemboglossums, les Miltonias, les Odontoglossums, les Oncidiums, les Osmoglossums, les Psychopsis, les Psygmorchis, les Rodriguezias, les Rossioglossums, les Trichocentrums, les Trichopillas, les Tolumnias et toutes leurs hybrides intergénériques.
Cymbidiums: inclut uniquement les Cymbidiums.
Cypripedioïdeae: inclut les Crypipediums, les Paphiopedilums, les Phragmipediums et les Selnipediums.

Alterne
Qualifie les feuilles qui sont situées à des niveaux différents sur la tige

Anthère :
Partie mâle de la fleur qui produit le pollen. L’anthère est  porté par une tige fine appelé filet. L’ensemble des 2 forme l’étamine.

Apex
Extrémité d'un organe opposé à la base. Inflorescence apicale : qui vient au sommet d'un pseudobulbe

Apical
au bout, à l'extrémité.

Aphylle
Sans feuille

Arrière bulbe :
Se dit d’un pseudo bulbe âgé, dit aussi pseudobulbe de réserve.

Asymétrique :
Non symétrique et de forme irrégulière

Axillaire
Se dit d'un organe qui est fixé dans une aisselle

Basal
Situé à la base d'un organe

Basilaire
Qualifie une feuille située à la base d'une tige

Bassinage
Arrosage très léger en pluie fine

Bouillie bordelaise
Produit permettant de combattre un grand nombre de champignons parasites, à base de sulfate de cuivre.

Bourgeon Apical
C'est le bourgeon à l'extrémité de la hampe. Ce bourgeon ne développe jamais de fleurs, mais si il reprend se développe, rallonge la hampe déjà existante qui elle donnera de nouveaux boutons

Bractée
Petit organe foliacé ou écailleux embrassant la base d'une tige, d'une fleur ou d'un groupe de fleurs

Brumiser
Vaporiser doucement la surface du pot de façon à ne mouiller que le premier centimètre du mélange de culture. Ce geste est rarement nécessaire pour le feuillage des orchidées et est déconseillé sur leurs fleurs.

Bifide
Se dit d'un organe qui est divisé en deux parties jusque son milieu

Bifolié :
Caractéristique de certaines orchidées comme les cattleyas qui possèdent 2 feuilles dans le prolongement du pseudo bulbe.

Bulbe
Corps renflé souterrain semblable à un bourgeon; organe servant à emmagasiner les aliments et à la propagation végétative

Bulbeux :
Ayant le caractère d’un bulbe sans en avoir les caractéristiques botaniques.

Bulbille
On appelle bulbille un pseudo-bulbe dormant. Ceci signifie qu’il a perdu sa feuille mais qu’il est encore vert et qu’il fournit donc encore des ressources à la plante.

Brumisation
Action de pulvériser de l'eau autour de la plante pour recréer autour d'elle une atmosphère humide

Calcicole
Qui prospère sur un sol riche en calcaire.

Calice
Le Calice est formé des trois sépales d’une fleur d’orchidée. Combiné à la Corolle, composée des trois pétales, ils forment le Périanthe, qui est la partie visible, et stérile, de la fleur de l’orchidée.

Callosité
Petite bosse ferme à la surface du labelle de certaines orchidées

Callus
Epaississement

Canaliculé
Creusé d'un petit sillon (ou canal)

Canne :
Pseudobulbe de forme allongée

Capsule
Fruit sec déhiscent provenant de la transformation de l'ovaire

Cavité stigmatique
Organe femelle de la fleur (pistil), sorte d'entaille plus ou moins gluante où l'on insère les pollinies pour la fécondation.

Chlorose
Etiolement des plantes caractérisé par leur décoloration

Cilié
Garni de poils

Claviforme
En forme de massue

Chlorotique :
Se dit d’une plante ayant excessivement jaunie.

Clone :
Plantes issues végétativement de la même plante mère et donc génétiquement toutes semblables.

Collet
Ligne de séparation entre les racines et la tige pour les orchidées monopodiales, entre les racines et le rhizome pour les orchidées sympodiales. Les anciens l'appelaient le "nœud vital" de la plante.

Colonne (ou Gynostème)
Partie axiale, plus ou moins allongée, de la fleur des orchidées, formée par la soudure de parties mâles et femelles

Concolore
De couleur uniforme ou de même couleur sur les 2 faces

Condupliqué
Plié en deux longitudinalement

Cordiforme (ou cordé)
En forme de cœur

Coriace
Qui a la consistance du cuir

Corolle
La Corolle est la partie de la fleur formée des trois pétales, avec le Calice, les trois sépales, ils forment le Périanthe, qui est la partie visible, et stérile, de la fleur de l’orchidée.

Couar
Fibre de coco

Croisements inter génériques
Population de plantes obtenues par hybridation de plusieurs genres. Par exemple, Laeliocattleya (Laelia x Cattleya), croisement bi-générique, ou encore Wilsonara (Cochlioda x Oncidium x Odontoglossum), croisement trigénérique.

Cultivar
Plante unique choisie parmi différentes plantes d'une même espèce botanique ou d'une même variété hybride.

Denticulé
Qui possède un bord pourvu de très petites dents

Discolore
Qui a deux couleurs différentes

Distique
Disposé de part et d'autre d'un axe commun, dans un même plan

Division :
Multiplication par laquelle on divise la plante en 2 ou 3 morceaux.

Dolomie
Carbonate de chaux, magnésien

Endémique
Concerne une espèce végétale ou animale, localisée à l'état naturel dans une aire géographique plus ou moins étroite

Endophyte
Qui se développe à l'intérieur d'une plante

Ensiforme
En forme de lame d'épée

Entrenœud :
Distance sur une hampe entre 2 nœuds. Nom botanique : mérithalle

Éperon
Expansion de la base du labelle chez certaines orchidées, en forme de sac plus ou moins allongé, pouvant ou non sécréter du nectar

Épi :
Grappe dont les fleurs n’ont pas de pédicelle.

Épiphytes
Se dit de plantes qui poussent sur des arbres. Ce terme vient des mots grecs ipe-, qui signifie "sur", et phyte, "plante". Les orchidées ne se servent des arbres où des buissons que comme points d’ancrage pour leurs racines, leur nourriture leur provient entièrement de l’air et des gouttes d’eau qui leur tombent des branches supérieures. Leurs racines entières sont exposées à l’air libre, ce qui leur permet d’absorber davantage d’eau et de nutriments. La majorité des orchidées cultivées par les hommes dans le monde sont des épiphytes. Un grand nombre d’entre elles sont cultivées montées sur des morceaux de bois, par exemple du liège, certaines sont cultivées dans des paniers, et d’autres peuvent être cultivées dans des pots contenant un mélange extrêmement poreux d’écorces, de perlite et de charbon de bois.

Espèce :
Terme qui regroupe des plantes botaniquement proches les unes des autres.

Étamine :
Partie mâle de la fleur.

Falciforme
En forme de faux ou de faucille

Fimbrié
Bordé d'une frange

Flabelliforme
En forme d'éventail

Floribondité
Aptitude à fleurir facilement et avec abondance.

Fongicide
Se dit d'une substance propre à détruire les champignons parasites

Fusiforme
En forme de fuseau

Genre
Groupe d'espèces interfécondes présentant des traits communs.

Gibbosités
Petites bosses plus ou moins arrondies situées sur les bords du labelle

Grex (ou variété)
Groupe de plantes hybrides issues d'une multiplication sexuée de deux espèces ou de deux variétés distinctes.

Gynostème
Colonne formée par la réunion des étamines et du pistil

Hampe
Tige portant au sommet une ou plusieurs fleurs

Hybride
Orchidée qui a été obtenue à partir de deux plantes de noms différents. Il s’agit d’un moyen naturel de produire de nouvelles plantes.

Hybride intergénérique
Croisement entre deux genres proches. Par exemple le croisement d’une vanda et d’un phalaenopsis donnera un Vandopsis

Hybride primaire
Croisement entre deux membres d’une même espèce.  Un exemple : Phalaenopsis Telu  = Phalaenopsis tetraspis x Phalaenopsis lueddemanniana
Le “x” montre qu’il s’agit d’un croisement

Hybride naturel
Hybride de deux espèces apparues dans la nature.

Hybride complexe
Croisement entre trois genres différents

Hypochile
Partie basale du labelle

Induré
Se dit d'un tissu qui durcit et s'épaissit

Inflorescence
Partie fleurie de la plante

Initiation florale
Déclenchement du processus de formation de la hampe florale.

In situ
Dans son habitat naturel

In vitro
Culture in vitro ou culture en flacon

Isthme
Partie rétrécie du labelle, qui sépare le limbe de la base

Keiki :
Mot hawaïen décrivant une jeune plante produite naturellement sur une plante.

Labelle
Pétale modifié d’une orchidée, et qui sert à attirer les pollinisateurs qui s’en servent comme piste d’atterrissage.

Lancéolé
Etroitement elliptique, en forme de pointe de lance

Limbe
Région principale, large et aplatie de la feuille

Ligulé
En forme de languette

Lithophyte
Plantes poussant sur des rochers. Le terme vient des mots grecs litho (qui signifie "pierre") et phyte (plante).

Mériclone
Clone d’orchidée produit artificiellement. Cette opération s’effectue à partir d’orchidée dont la qualité supérieure justifiera ce type de reproduction. Le mériclone est produit à partir d’un unique échantillon de tissu provenant de la plante à cloner. Ce tissu est ensuite haché en de minuscules morceaux qui, une fois en laboratoire, donneront naissance à de multiples plantes identiques.

Méristème
Fragment minuscule de plante dont les cellules sont capables d'engendrer une nouvelle plante

Mésophile
Qui s'accommode d'une température moyenne

Méthode asymbiotique
Méthode que l'on doit au biologiste français Noël Bernard au début du XXIème siècle, par laquelle on remplace le champignon symbiotique nécessaire à la germination des graines d'orchidées par une solution nutritive stérile. Dans la nature, les graines d'orchidée ont besoin de la présence d'un champignon pour germer.

Miellat
Sécrétion poisseuse émise par les pucerons ou des cochenilles à partir des piqûres qu'ils font sur les plantes et dont les fourmis sont friandes. Cette matière sucrée s'observe sur les feuilles et devient souvent noire sous l'effet de la prolifération d'un champignon, la fumagine. Elle ne doit pas être confondue avec les gouttes de transpiration qui apparaissent sur les hampes florales de certains cattleyas et cymbidiums notamment, lorsqu'ils ont chaud et soif.

Moniliforme
Se dit d'un organe allongé où des resserrements plus ou moins réguliers délimitent des segments subsphériques comme les grains d'un chapelet

Monofolié :
Ou unifolié, se dit d’un groupe de plantes (généralement les cattleyas) qui possèdent 1 feuille dans le prolongement du pseudo bulbe.

Monopodiale
Le mode de croissance monopodiale consiste en la présence d’une tige unique qui grandit à partir du centre de la plante. Habituellement, la tige de ces plantes grandit verticalement et ses racines aériennes germent à l’endroit où la tige et les feuilles se rencontrent. Les feuilles situées à la base de ces plantes tomberont les premières, et de nouvelles feuilles, ainsi que de nouvelles racines, apparaîtront régulièrement tout au long de la tige.
Les vandas et les phalaenopsis sont des exemples courants d’orchidées monopodiales. Le feuillage de ces plantes est généralement épais et dur, et il pousse alternativement de part et d’autre de la tige. Leurs inflorescences apparaissent au bout de la tige dans le cas des phalaenopsis ou entre les feuilles, comme pour les vandas.

Monotypique
Famille comprenant un seul genre, ou genre réduit à une seule espèce

Mucroné
Se dit d'un apex qui présente une pointe courte et raide

Multiplication végétative
Développement d'une plante par division ou par culture de méristème

Mycélium
Filaments d’un champignon microscopique dont la présence est nécesaire pour que les graines d’orchidées germent.

Mycorhize
Ensemble de filaments microscopiques de champignons du sol étroitement associés aux racines d'une plante (orchidée, arbre etc.) et lui fournissant partie ou totalité de son alimentation hydrominérale, parfois organique.

Myrmécophile
plantes qui offrent un abri et une nourriture spécialement favorables aux fourmis

Nœud :
Point de départ sur la tige, d’une feuille ou d’un bourgeon.

Orchidéiste :
Horticulteur spécialisé dans la production d’orchidées.

Orchidophile :
Amateur qui se passionne pour les orchidées

Orchidologue :
Botaniste spécialisé dans l’étude scientifique des orchidées.

Panduriforme
En forme de violon

Pédicelle :
Axe portant à son sommet une seule fleur

Pélorique
C'est une mutation provoquée par la multi-hybridation, c'est lier à une erreur dans les gènes.
Une plante pélorique peut avoir une certaine valeur commerciale si le résultat est relativement harmonieux et esthétique, la plante sera alors clonée.

Périanthe
Nom de l’ensemble des parties stériles d’une fleur d’orchidée, il comprend les pétales (ou corolle) et les sépales (ou calice).

Pétale
La partie interne de la fleur est formée  de 3 pétales : 2 forment les pétales latéraux et le troisième est le labelle, à la base de la fleur.

Photosynthèse
Transformation du gaz carbonique et de l'eau en sucres grâce à l'énergie lumineuse absorbée par la chlorophylle

Pistil
Organe femelle des plantes à fleurs. Se compose de l'ovaire, du style et du stigmate

Plicatif
Plissé en accordéon ou plié comme un éventail

Pollinie
Masse de grains de pollen agglutinés qui peut être transportée par les insectes

Polinisation :
Transfert de pollen de la partie mâle d’une fleur (l’anthère) à la partie femelle (stigmate)
Propagation végétative
Reproduction asexuée au cours de laquelle une partie de la plante se détache pour se développer en une autre plante

Protocorme
Premier stade de la croissance d'une orchidées à partir d'une graine, avant et au moment de sa différenciation en bourgeon foliaire et en radicule

Pseudo-bulbe
Un pseudo-bulbe est un réservoir d’eau et de nourriture que l’on trouve sur de nombreuses orchidées (sur les cattleyas et les oncidiums par exemple). Sa présence épaissit la tige de la plante et aide à la soutenir. Lorsque la feuille du pseudo-bulbe tombe, il prend le nom de bulbille et continue à fournir de la nourriture à la plante jusqu’à ce qu’il devienne marron et finisse par mourir.

Pubescent
Couvert de poils fins ou de duvet

Racème
Inflorescence simple de fleurs pédonculées

Racines Aériennes
Les racines aériennes sont toutes racines grandissant au-dessus ou en dehors du substrat chez les orchidées.
Les orchidées phalaenopsis ont souvent de nombreuses racines aériennes. N’essayez pas de mettre ces racines dans le substrat lorsque vous rempoterez. Les plantes les plus vigoureuses ont ce type de racines. Il est important de les vaporiser d’eau entre les arrosages.

Résupination
Changement de l'orientation de la fleur par torsion de l'ovaire ou du pédoncule orientant ainsi le labelle vers le bas

Rhizome
Tige (souterraine) allongée, émettant des tiges aériennes et des racines adventives

Rhomboidal
En forme de losange

Rostellum
Petit appendice situé au-dessus du stigmate au sommet du gynostème

Rupicole
éthymologie Lat. rupes, rocher, et colere, habiter. Qui croît ou qui vit sur les rochers.

Saprophyte
Se dit d'un organisme qui se nourrit de matières organiques en décomposition

Sclérophylle
Qui a des feuilles dures, à cuticule épaisse et, de ce fait, bien adaptées à la sécheresse

Semi-terete
Semi-cylindrique (se dit des feuilles de certaines orchidées demandant beaucoup de lumière)

Sépale
La fleur d’une orchidée se compose de trois parties, les pétales (3), les sépales (3) et la colonne. Les sépales forment la partie extérieure du bouton qui sert à protéger les pétales lors de la floraison.

Stigmate
Organe muni de papilles gluantes assurant la fixation du pollen après son transport, puis sa germination en tube pollinique. Situé au sommet des carpelles

Stipe
Chez les orchidées : partie reliant les pollinies au rétinacle

Systémique :
Se réfère généralement à un produit chimique qui pénètre dans les tissus de la plante la rendant toxique pour les insectes

Subclaviforme
Presque en forme de massue

Symétrie bilatérale
Symétrie par rapport à un plan. Pour une fleur, imaginons un plan qui la traverse verticalement. Les organes d'une fleur à symétrie bilatérale sont disposés de manière symétrique, de chaque côté du plan.

Symétrie radiale
Symétrie par rapport à un axe. Pour une fleur, il s'agit d'une symétrie par rapport à l'axe vertical que constitue le pédoncule. Par exemple, les pétales d'une marguerite sont organisés en symétrie radiale.

Sympodiale
Ce type de croissance est le plus répandu chez les orchidées. La plupart des orchidées sympodiales possèdent des pseudo-bulbes qui leur servent de réservoirs de stockage d’eau et de nourriture. La plante arrêtera sa croissance verticale et démarrera de nouvelles pousses de manière horizontale entre ses pseudo-bulbes. Leur comportement est très similaire à celui des rhizomes des plantes terrestres. On constatera très souvent la présence de plusieurs pousses simultanées.
La croissance débute à la base du pseudo-bulbe et se nomme un "keiki." La nouvelle pousse et ses racines grandiront à partir de ce keiki. Les feuilles peuvent durer plusieurs années et fournir des éléments nutritifs à la plante jusqu’à ce qu’elles se colorent de marron et meurent. Même sans la présence d’une feuille, le pseudo-bulbe continuera à subvenir aux besoins de la plante.

Taxon
Terme commode pour désigner toute unité systématique (famille, genre, espèce, sous-espèce, variété etc.)

Terete
Cylindrique (se dit des feuilles de certaines orchidées demandant beaucoup de lumière)

Terrestre
Plantes poussant sur l’humus ou le tapis de feuilles accumulées sur le sol des forêts. Cet humus est un environnement extrêmement ouvert et poreux qui peut être reproduit artificiellement pour la culture par un mélange d’écorces.
Les cymbidiums et la plupart des cypripedioideae sont des exemples d’orchidées terrestres.

Tesselé
Qualifie un organe dont l'aspect évoque un damier, ou dont les motifs apparents prennent la forme d'un tesselage, une sorte de dessin avec une alternance de couleur claire puis foncé.
On distingue, par exemple, certaines orchidées grâce à leurs feuilles tesselées ou de couleur unie.

Unifolié
Qui n'a qu'une feuille

Variété :
Subdivision taxonomique d'une espèce

Velamen
Tissu végétal qui recouvre les racines des orchidées épiphytes, dont le rà´le est d'absorber l'eau et de limiter l'évaporation excessive

Verruqueux
Couvert d'excroissances ayant l'apparence de verrues

Verticulé
Groupe de deux feuilles ou organes disposés circulairement autour d'une partie centrale

Viscidium
Fil collant reliant les pollinies

Voile
Tissu spongieux superficiel entourant la racine proprement dite. Le voile a deux qualités principales : stocker l'eau et adhérer au support de culture.

Xérophile
Se dit d'une plante qui aime les endroits secs ou arides

Xérophyte, xérophytique
Se dit d'une plante qui pousse dans les endroits secs

Récompenses et Sociétés ou Associations

RHS
Royal Horticultural Society : société d'horticulture anglaise composée de différents comités qui décernent des récompenses aux plantes. La RHS édite en particulier un bulletin, The Orchid Review, depuis 1893. L'Orchid Committee est plus spécialement chargé des orchidées depuis 1889.

AOS
American Orchid Society : association d'orchidophilie américaine créée en 1921 sous la présidence d'Albert Burrage, lequel a donné son nom aux Burrageara. L'AOS édite un bulletin depuis 1932 qui s'appelle Orchids aujourd'hui.

AD (Award of Distinction) and AQ (Award of Quality)
Ces récompenses reconnaissent respectivement la production d(hybrides nouveaux et l'amélioration de la qualité.

AM (Award of Merit)
Décernée par les associations orchidophiles, pour des plantes fleuries marquant 80-89 points sur une échelle de 100 points, selon différents critères : beauté, nouveauté, amélioration de la lignée génétique. Récompense supérieure à PC et inférieure à FCC.

CBR (Certificate of Botanical Recognition)
Décerné à des espèces rares et insolites avec intérêt pédagogique. Ce prix est accordé à titre provisoire et déposé auprès du président des centres de juges dans l'attente de fournir une vérification complète par un taxonomiste reconnu par l'AOS.

CCM (Certificate of Cultural Merit)
L'orchidée producteur débutant peut espérer atteindre ce prix, car il reconnaît le producteur, plutôt que la qualité des fleurs. Le CCM / AOS peut être donné plus d'une fois si la plante continue de prospérer et d'augmenter à la fois la taille et le nombre de fleurs.

CCE (Certificate of Cultural Excellence)
Ce prix distingue en outre des producteurs de plantes qui présentent un degré extrême de compétences en culture, après avoir reçu 90 points ou plus sur l'échelle qui a été utilisé pour le Certificat de Mérite Culturel (CCM).

CHM (Certificate of Horticultural Merit)
Décerné à une espèce bien cultivés et bien fleuri ou hybride naturel avec des caractéristiques qui contribuent aux aspects horticoles des orchidées ainsi qu'esthétique. Ce prix est accordé à titre provisoire et déposé auprès du président des centres de juges dans l'attente de fournir une vérification complète par un taxonomiste reconnu par l'AOS.

FCC (First Class Certificate)
Le prix de la plus haute qualité, donné à des plantes fleuries marquant 90 points ou plus sur une échelle de 100 points.

HCC (Highly Commended Certificate)
Le HCC est accordé à une fleur marquant 75-79 points sur une échelle de 100 points. La grande majorité des orchidées récompensée se voit attribuer ce prix, impliquant que même si la fleur est remarquable, il y a encore place à l'amélioration.

JC (Judges' Commendation)
Compte tenu des caractéristiques distinctives, les juges confirme à l'unanimité que la plante devrait être reconnu, mais ne peut être jugée selon les règles habituelles.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit glossaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orchid'Azur :: Le monde végétal :: Les Orchidées-
Sauter vers: